Architecture - Abbaye Silvacane

Abbaye cistercienne de Silvacane

L'architecture de l'Abbaye cistercienne de Silvacane

L'Abbaye de Silvacane développe un art dépouillé, en accord avec la spiritualité cistercienne.

L’abbatiale présente un plan traditionnel en croix latine, tournée vers l’est. Elle est composée d’une nef centrale, de deux bas-côtés et d’un transept dont les bras sont pourvus de chapelles à chevet plat.

Les voûtes en berceau brisé descendent jusqu’aux arcades médianes, assurant une acoustique incomparable. De nombreux Festivals de musique y sont d’ailleurs programmés.

Le collatéral sud abrite la tombe de Bertrand des Baux et de son épouse Tiburge.
La croisée du transept, couverte d’une des premières croisées d’ogives de Provence méridionale, marque une évolution du style roman vers le gothique.

Le décor sculpté demeure volontairement limité afin de ne pas détourner le moine de la prière. Il est réduit aux volumes soulignés par la pierre elle-même et au thème de la feuille d’eau qui orne les chapiteaux, rappelant le lien avec Cîteaux.

Dans le bras nord du transept, un escalier permet l’accès au dortoir, seule pièce située à l’étage ; Dans cette vaste salle voûtée en berceau brisé, les moines dormaient sur de simples paillasses reposant directement sur le sol.

Le cloître, cœur de l’Abbaye, formé de quatre galeries voûtées en berceau, est entouré par les bâtiments conventuels traditionnels.

La salle capitulaire ou salle du chapitre, où les moines lisaient tous les matins un chapitre de la règle de Saint Benoît présente des voûtes sur croisée d’ogives ; le sol plus bas que celui du cloître accentue l’intimité du lieu.

La dernière salle de cette galerie est le chauffoir ou salle des moines, couverte de voûtes sur croisée d’ogives, seule pièce possédant une cheminée, où s’effectuaient la copie des manuscrits et les travaux de couture.
Le cellier, situé sous le chauffoir, servait de lieu de réserve et de stockage.

Face au lavabo du jardin du cloître se trouve le réfectoire couvert de hautes voûtes sur croisée d’ogives.

La pièce est éclairée par la rosace occidentale et les fenêtres hautes à lancettes trilobées.

Les vitraux, les chaises et la barre de cristal pour l’ancienne chaire du lecteur ont été créés par le sculpteur Sarkis en 2001.

Dans cette salle où les moines prenaient leur repas, l’un d’eux était désigné pour lire un passage de la Bible, installé dans la chaire du lecteur.

RD 561 13640 La Roque d'Anthéron - Téléphone/accueil : 04 42 50 41 69 - info@abbaye-silvacane.com
Un joyau de l'art Cistercien : Architecture de l'abbaye . L'art roman . L'histoire de l'abbaye . L'ordre cistercien . La vie des moines . La symbolique . Les vitraux . Vidéo . La saison culturelle : Les expositions et autres événements inédits . Les concerts . Demande d'information . Promeneurs et vacanciers : Environnement paysager . Le Hameau de la Baume . Les visites en famille . Randonnées autour de l'Abbaye . Le village . Enfants : Les jeux de piste . L'abbaye: présentation ludique . L'histoire des moines . Jeux et livres à la boutique . Espace professionnels : Enseignants . Tourisme . Journalistes .


Location hébergement pour groupes et particuliers : la résidence de tourisme du Hameau de la Baume


Dobeuliou Création sites Internet Marseille